En pleine période de "Festival du Lin" organisé chaque année dans la Vallée du Dun et qui connaît un succès grandissant, le filière Chanvre-Lin publie un état des lieux réalisé avec BVA et Bio by Deloitte. Sans surprise, on apprend que l'Europe occupe le premier rang mondial du secteur avec 80 % de la production mondiale devant la Chine , avec 80000 ha cultivés entre Caen et Amsterdam et 12 000 emplois directs.
Une fabrication de fibres végétales qui a bondi de 36 % en 2013-2014 et qui s'exporte à 70 % . Aujourd'hui, le textile représente encore 90 % des débouchés, mais le marché est clairement tiré par les innovations : la maille de lin et du lin lavé, mais aussi les matériaux composites qui sont un vrai relais de croissance pour la filière : parce qu'il associe légèreté, finesse, résistance aux vibrations et exceptionnelle solidité, le lin entre dans la composition de raquettes de tennis, de skis, de planches de surf, mais surtout l'industrie automobile et l'aéronautique s'y intéressent... quand on sait qu'une directive de 2015 impose que 85 % du contenu d'une voiture soit recyclable et qu'un avion doté de cabines en composite engendrerait une économie de 2 millions de litres de Kérosène par an !

Source :  Les Echos, 22 et 23/05/2015